L’information sur le marché de l’anacarde au Bénin

l

Bref résumé de la campagne de commercialisation 2019

En 2019, la campagne de commercialisation officielle de la noix brute de cajou a été lancée le 07 mars avec  un prix plancher fixé à 400F CFA le kilogramme contre 650F CFA en 2018. Pendant les trois premières semaines de commercialisation, les prix sont restés dans une fourchette comprise entre 400 et 450F CFA dans tout le pays. Mais la donne a changé dès la quatrième semaine où une chute brutale et continue des prix a été notée dans tout le pays. Ainsi, d’avril à fin juin 2019, soit sur une période de trois mois, les prix d’achat du kilogramme de noix ont oscillé entre 200 et 350F CFA. Ce qui est nettement en dessous du prix plancher. Cette situation a fait durer la campagne, parce que les producteurs étaient réticents à vendre leurs noix espérant  une hausse des prix au moins à hauteur du prix plancher de 400F CFA. Hélas, ce scénario tant espéré ne se produisit pas. La situation a été similaire à Cotonou où les exportateurs locaux et les acheteurs étrangers ne s’accordaient pas aussi sur les prix qui étaient jugés trop bas (entre 350 et 425F CFA). Conséquence, des dizaines de camions venus de l’intérieur du pays et chargés de noix de cajou sont restés stationnés de longues semaines sur les parcs. A l’analyse de ces faits et de l’avis de plusieurs acteurs, la rareté des acheteurs étrangers et la baisse des prix mondiaux expliquent ce goût amer laissé par cette campagne 2019. 

Le marché en un clin d'oeil

La camapagne de commercialisation sera officiellement lancée ce jeudi 19 mars 2020. Mais en attendant, et ceci depuis plusieurs semaines déjà, les acteurs s’activent sur le terrain. Ainsi, dans toutes les quatre Régions du pays (Atacora Donga, Borgou Alibori, Ouémé Plateau et Zou Collunes) envahissent villages et plantations à la recherche de noix de cajou pour constituer des stocks. Les gros acheteurs n’ont pas encore fait leur apparition, mais cela ne saurait tarder car les récoltes se poursuivent toujours au fur et à mesure de la maturation des fruits. 

 

Quelques tendances de prix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Etendue géographique du marché

Toutes les parties en vert représentent les zones de production et de commercialisation de l’anacarde au Bénin.